•  N'êtes-vous pas d'accord avec moi ? Ces campagnes de primaires, à droite, à gauche, et les dissidents, ne sont-elles pas des campagnes d'Ego surdimensionnés qui ne s'intéressent donc qu'à eux-mêmes et dont les soucis des français passent très largement au-dessus de la tête !

    Ils veulent avant tout servir leur propre ambition de pouvoir ! La place doit d'ailleurs être très bonne puisque certains, pourtant battus la dernière fois (oui, Nicolas !) veulent y retourner ! Briller sur le haut de la France, quitte à la mener bien bas parfois ! Et il y en a pour jouer le bal, il y en a tant qu'on ne sait plus à quel saint se vouer, euh, non, à quel guignol se vouer !

    Franchement, quand je les vois qui y vont tous de leurs dénigrements, même envers ceux qui leur ont donné à manger à un moment ou à un autre... prêts à se déchirer sur la place publique dans un pugilat dont personne ne peut sortir vainqueur et surtout pas les Français !

    Depuis plusieurs élections, ces dernières sont donc américanisées avec des shows dans les fiefs des uns et des autres pour commencer, puis là où il faut se montrer, bien sûr à la télé, dans la presse, à la radio et partout où un micro ou un stylo pointent vers les bouches avides de déclarations les plus ubuesques pourvu que ça fasse parler des candidats !!

    On va la voir la presse qui sans parti pris va malgré tout museler quelques uns au profit de quelques autres, toujours les mêmes, pour mettre en avant, soit les candidats qui ont déjà fait parler d'eux parce que vieux grigous de la politique, soit les candidats, un peu plus jeunes dans ce monde de loups aux dents longues, qui, par leur simple présence dans le tournoi qui n'a rien de chevaleresque, ressemblent à des jokers  les cartes d'un jeu de dupes que les Français, résignés ou scandalisés, attendent de voir fini pour aller vers l'essentiel, un vrai programme (un jour peut-être), pour un mieux-être (calendes grecques ? ), un peu de travail, un peu d'argent et pas trop d'impôts... 

    Ils battent campagne, on va en souper pendant des mois et c'est ainsi que la France passe son temps à se demander quand un nouveau "Général de Gaulle" se présentera pour remettre un peu d'intégrité dans tout cela !! Quand un "Jean Jaurès" pour tenter de rétablir un ordre républicain ? Quand un "Georges Clémenceau" pour défendre les libertés, la laïcité et défendre comme un "Tigre" les intérêts de l'Etat lorsque celui-ci se bat vraiment pour les intérêts des Français ? 

    Et nous, Français, moi petite souris, qu'allons-nous faire pendant ce temps ? Compter les points, nous énerver dans nos coins sans rien pouvoir faire ? Attendre que la débâcle des élections présidentielles soit telle que nous n'aurons que nos yeux pour pleurer ? Attendre, comme le fait, tapie depuis quelques mois, celle qui a bien compris que son silence vaut de l'or actuellement... suivez mon regard, mes oreilles, plutôt ! Ce silence me fait mal tant il est tonitruant et annonce la pire défaite de la démocratie fomentée par ceux-là mêmes qui prétendent la protéger.

     

    Judith, la petite souris remontée !

     

    Partager via Gmail

  • Le feuilleton de l 'été

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

  • Les locataires à la peine

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

  • Je voudrais tout d'abord dire aux victimes et familles de victimes de la tuerie de Nice combien je suis triste de voir comment nos politiques, de tous bords, se comportent depuis le 14 juillet ! Combien, chaque jour, je pense à ceux qui ont perdu la vie, à ceux qui ont perdu un enfant, un mari, un ami, combien je suis aussi en colère à l'idée que les familles de victimes et les victimes blessées aient à supporter ce déballage médiatico-politique autour de la sécurité à Nice ce jour-là !

    Cette polémique a pris naissance le soir-même de la tuerie, via Christan Estrosi soi-même ! Qui s'est plaint de n'avoir pas les effectifs policiers nécessaires, qui a mis immédiatement le gouvernement en cause, oubliant juste qu'en tant que 1er adjoint au Maire à la Sécurité, à la Circulation (!!), au Stationnement et j'en passe, il aurait dû être aux premières loges pour définir les priorités en termes de sécurité pour cet événement du 14 juillet qu'est le Feu d'Artifice !

    Au lieu de cela, nous apprenons que Monsieur ne participe jamais aux réunions sur ces thèmes, pas le temps ? pas compétent ? parce qu'il croit que tous les adjoints de France et de Navarre sont compétents dans les domaines dans lesquels ils sont élus nommés ? bien sûr que non ! Au départ, ils arrivent comme des apprentis, cependant, au fil des réunions (et il y en a !) ils apprennent, soutenus par les agents des services municipaux ! De plus, Monsieur Estrosi, ancien Maire de cette ville et pendant longtemps, a bien eu tout loisir d'apprendre les rouages des services au fils des années qu'il a passées à la tête de cette ville ! 

    Et s'il n'a pas le temps de participer, pourquoi est-il adjoint ? pourquoi ne pas avoir laisser purement et simplement la Conseil Municipal aux mains d'autres personnes ? Sa soif de pouvoir l'en a-t-elle empêchée qu'il lui faille être à la fois Président de Région et Adjoint au Maire, qui, à n'en pas douter, est sûrement encore aux commandes avec le nouveau Maire à sa botte ! 

    Donc, il se fait passer pour une victime collatérale d'un manquement du gouvernement et, pour faire monter un peu plus la mayonnaise, manipule ses agents au point de les faire monter au créneau ! Car cette jeune femme qui témoigne avoir été harcelée "pendant une heure" (petit le harcèlement quand même) par un émissaire du gouvernement, sans pouvoir donner un nom, avec lequel normalement, la personne en question se serait présentée, me semble bien plus manipulée par les élus de la cité niçoise que prompte à donner un témoignage spontané qui la met sur le devant de la scène au risque de se voir accusée de mensonge et de diffamation, ce qui n'a pas tardé ! 

    Il me semble bien évident qu'aucun agent municipal n'aurait balancé ainsi ce type d'information s'il n'avait eu l'assurance d'être soutenu par ses élus derrière ! et pourquoi pas, incité à le faire ! 

    Cette polémique est vraiment lamentable, irrespectueuse des Français autant que des Niçois ! Elle ne peut que faire monter les extrêmes et je me demande dans quelle mesure tout n'est pas mis en place pour cela ? 

    Nos politiques sont des Guignols pas rigolos du tout, des pantins de chiffons qui ne méritent plus le respect des Français quand ils se conduisent ainsi ! 

    Les Français ont besoin de gens sensés, droits dans leurs bottes et il est indispensable qu'en ces temps de grande fragilité, il y ait un esprit de concorde nationale ! bon sang, qu'on arrête d'instrumentaliser le moindre événement au profit des égo de nos politiques !!

    Et que les média sachent arrêter la machine infernale de la désinformation !

     

    Judith, affolée par tant de médiocrité 

     

    Partager via Gmail

  • Hier Paris, Aujourd'hui Nice... faisons qu'il n'y ait pas d'autres villes

    Lire la suite...

    Partager via Gmail





    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires