• Le feuilleton de l 'été

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

  • Les locataires à la peine

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

  • Je voudrais tout d'abord dire aux victimes et familles de victimes de la tuerie de Nice combien je suis triste de voir comment nos politiques, de tous bords, se comportent depuis le 14 juillet ! Combien, chaque jour, je pense à ceux qui ont perdu la vie, à ceux qui ont perdu un enfant, un mari, un ami, combien je suis aussi en colère à l'idée que les familles de victimes et les victimes blessées aient à supporter ce déballage médiatico-politique autour de la sécurité à Nice ce jour-là !

    Cette polémique a pris naissance le soir-même de la tuerie, via Christan Estrosi soi-même ! Qui s'est plaint de n'avoir pas les effectifs policiers nécessaires, qui a mis immédiatement le gouvernement en cause, oubliant juste qu'en tant que 1er adjoint au Maire à la Sécurité, à la Circulation (!!), au Stationnement et j'en passe, il aurait dû être aux premières loges pour définir les priorités en termes de sécurité pour cet événement du 14 juillet qu'est le Feu d'Artifice !

    Au lieu de cela, nous apprenons que Monsieur ne participe jamais aux réunions sur ces thèmes, pas le temps ? pas compétent ? parce qu'il croit que tous les adjoints de France et de Navarre sont compétents dans les domaines dans lesquels ils sont élus nommés ? bien sûr que non ! Au départ, ils arrivent comme des apprentis, cependant, au fil des réunions (et il y en a !) ils apprennent, soutenus par les agents des services municipaux ! De plus, Monsieur Estrosi, ancien Maire de cette ville et pendant longtemps, a bien eu tout loisir d'apprendre les rouages des services au fils des années qu'il a passées à la tête de cette ville ! 

    Et s'il n'a pas le temps de participer, pourquoi est-il adjoint ? pourquoi ne pas avoir laisser purement et simplement la Conseil Municipal aux mains d'autres personnes ? Sa soif de pouvoir l'en a-t-elle empêchée qu'il lui faille être à la fois Président de Région et Adjoint au Maire, qui, à n'en pas douter, est sûrement encore aux commandes avec le nouveau Maire à sa botte ! 

    Donc, il se fait passer pour une victime collatérale d'un manquement du gouvernement et, pour faire monter un peu plus la mayonnaise, manipule ses agents au point de les faire monter au créneau ! Car cette jeune femme qui témoigne avoir été harcelée "pendant une heure" (petit le harcèlement quand même) par un émissaire du gouvernement, sans pouvoir donner un nom, avec lequel normalement, la personne en question se serait présentée, me semble bien plus manipulée par les élus de la cité niçoise que prompte à donner un témoignage spontané qui la met sur le devant de la scène au risque de se voir accusée de mensonge et de diffamation, ce qui n'a pas tardé ! 

    Il me semble bien évident qu'aucun agent municipal n'aurait balancé ainsi ce type d'information s'il n'avait eu l'assurance d'être soutenu par ses élus derrière ! et pourquoi pas, incité à le faire ! 

    Cette polémique est vraiment lamentable, irrespectueuse des Français autant que des Niçois ! Elle ne peut que faire monter les extrêmes et je me demande dans quelle mesure tout n'est pas mis en place pour cela ? 

    Nos politiques sont des Guignols pas rigolos du tout, des pantins de chiffons qui ne méritent plus le respect des Français quand ils se conduisent ainsi ! 

    Les Français ont besoin de gens sensés, droits dans leurs bottes et il est indispensable qu'en ces temps de grande fragilité, il y ait un esprit de concorde nationale ! bon sang, qu'on arrête d'instrumentaliser le moindre événement au profit des égo de nos politiques !!

    Et que les média sachent arrêter la machine infernale de la désinformation !

     

    Judith, affolée par tant de médiocrité 

     

    Partager via Gmail

  • Hier Paris, Aujourd'hui Nice... faisons qu'il n'y ait pas d'autres villes

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

  • Un moment de plaisir à ne pas manquer

    Lire la suite...

    Partager via Gmail





    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires